Sanctuaire construit autour de la chapelle de la Vierge de Fatima où les montagnards ont prié pendant cent jours après l’attentat contre le pape Jean-Paul II en 1981. Ils ont fait alors le vœu d’y construire une église pour remercier la Vierge pour la survie du pape.
Depuis le 13 mai 2018, il s’agit d’un sanctuaire national. C’est d’autant plus important que Karol Wojtyla aimait la montagne – il y faisait des randonnées et du ski.